« Bâghâ Jatîn » : J. N. Mukherjee, le Tigre, précurseur de Gandhi.

Bertrand de Foucauld : « Cher Contrib’Citizen, vous trouverez, aujourd’hui un poème épique sur un personnage qui a précédé Ghandi : le révolutionnaire Jatîndra Nâth Mukherjee (1879-1915), grand-père de Prithwindra. »

Bertrand de Foucauld : « Prith, pouvez-vous nous donner plus de détails sur cet homme haut en couleurs? »

Prithwindra Mukherjee : « Bâghâ Jatîn (Valeureux comme un tigre) est le surnom affectueux de Jatîndra Nâth Mukherjee (1879-1915). Un des fondateurs du mouvement d’indépendance de l’Inde qui précédait et préparait l’avènement de Gandhi, Bâghâ Jatîn – pour accélérer la révolution et pour mettre fin au régime colonial, avait obtenu du gouvernement de Guillaume II, pendant la Première Guerre, des livraisons d’armes et de munitions : expédiées depuis la côte californienne par les soins de von Papen, attaché militaire de l’Allemagne posté à Washington, les navires affrétés étaient interceptés par la police maritime britannique, prévenue par le réseau tchèque de contre-espionnage installé aux Etats-Unis. Regrettant cette intervention par les hommes de Masaryk, un historien tchèque reconnaît que – avec le succès de l’expédition – l’Inde n’aurait jamais connu Gandhi et que le Père de la Nation indienne serait Bâghâ Jatîn. Lors de son attente des livraisons sur la côte de Balasore en Orissa, surpris par un détachement de la police armée, le 9 septembre 1915, Bâghâ Jatîn – avec quatre compagnons – choisit une colline stratégiquement protégée par des buissons pour livrer une bataille exemplaire avant de succomber aux blessures.

Dix ans plus tard, Gandhi qualifiera Bâghâ Jatîn d’une « personnalité divine » dans un entretien avec Charles Tegart, le Commissaire de la Police coloniale de Calcutta. Pendant ce temps-là Tegart avouera auprès de son état-major : « Si Bâghâ Jatîn était né Anglais, le peuple anglais aurait érigé sa statue à côté de celle de Nelson au Trafalgar Square.

Ce chant rend hommage à un homme qui était reconnu par Raymond Aron comme le Penseur en Action dont le projet représente le maillon manquant à notre Histoire (MUKHERJEE Prithwindra, Les racines intellectuelles du mouvement d’indépendance de l’Inde (1893-1918), Editions Codex, 2010. Le préfacier Jacques Attali décrira ce travail comme une thèse fascinante). »

 

 

Traduction

 

                1. De plage en plage du monde

Un fou qui chante jour et nuit

Ces louanges venant de Balasore :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Cette chanson vint effleurer

Ceux qui étaient plongés dans leur transe,

Qui se sont réveillés brusquement :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Aiguisant la raison et la logique

Pour spéculer sur la délivrance,

Tu n’as point gaspillé ta vie :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Chef d’un peuple en esclavage,

Tu as hissé avec ta mort

L’étendard de la Patrie libre :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Tu as montré – pour libérer l’Inde –

Comment on peut mettre en pratique

Une vie à l’abri de la Mort :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Nous errons de porte en porte

Toujours en quête du Nouveau

Chantant tous, jeunes et Vieillards :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. De foyer en foyer, dans le pays,

L’on verse des larmes de fierté

Pour arroser le basilic dans le cœur :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

                1. Aux filets des chants de Bâul,

Ayant parcouru l’univers,

Nous chantons, nous dansons en rond :

Je te salue, Bâghâ Jatîn !

 

Bâghâ Jatîn en prison. 1910-1911

 

—————–

 

Paroles en phonétique

                1. Bish-shéro bâlou-tcharé

Kone pâ-gAl gâyé nishi-dine

E-bhAjon balasoré

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. Shé-gânéro pArosh légué

Jârâ chhilo dhyè-né âshîne

Târâ shAb uTh-lo djégué

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. tArko âr jukti diyé

shâdhonâro moukti niyé

touDi méré kâTâoni dine

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. pArâdhîne djâtiro nétâ

djananîro moukti-kétAno

oDâlé ânt-to dâné

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. bhârot-ké korté shâdhîne

shékhâlé marAno-bihîne

dji-bonéro anou-shîlon(o),

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. noutAnéro obhisâré

phiri âj dâré dâré,

gâyé shAbé probino nobino

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. shAdeshéro ghAré ghAré

go-ourAbér osrou djhAré

hri-dAéri toulashî-moulé

Pronomi bâghâ jatîn !

 

                1. bâouléro shouré shouré

douniâ ghouré ghouré

nâtchi-gâi birâma-bihîno

Pronomi bâghâ jatîn !

 

Paroles et musique : © Prithwindra Mukherjee (avec son aimable autorisation)

 

Statue équestre de Bagha Jatin près de Victoria Memorial

 

(photo de couverture : Bâghâ Jatîn en prison. 1910-1911)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *