Lettre ouverte à JN Barrot, député des Yvelines (MODEM)

Monsieur le Député,

Suite à votre visite, au forum des associations, samedi 5 septembre 2020, en compagnie de Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas, vice-présidente de la Communauté d’agglomération Versailles Grand Parc et vice-présidente du conseil départemental des Yvelines, je me permets de vous écrire une lettre ouverte. A titre de rappel, je vous avais envoyé un courriel dimanche 30 août, resté sans réponse, et j’avais discuté de la question de la transparence dans la vie politique avec votre cabinet à l’Assemblé Nationale, la semaine dernière.

L’ article du 27 août 2020, paru sur contrib.city, montre que Mme Aubert indiquait à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique des revenus de 484 € net  mensuels, dans sa déclaration de 2017 à la HATVP.

                            Ci-dessus, la signature électronique de Marie-Hélène Aubert et un extrait du code pénal.

Or la parution, sur CC, du 4 septembre 2020 démontre qu’un élu disposant de ce cumul de mandats bénéficierait d’une rémunération 8 434,85 € brut par mois.

Le site contrib.city souhaiterait savoir quelle est votre position vis-à-vis du devoir de transparence dans la vie publique (Loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013).

Un million de Français actifs vont se retrouver au chômage dans les semaines qui viennent selon l’UNEDIC (Le Parisien, Catherine GASTE). Les structures publiques de la France n’ont pas arrêté de s’endetter massivement, y compris pendant la période de croissance entre 2011 et 2019, jusqu’à se retrouver, aujourd’hui, endettées à plus de deux fois leurs revenus annuels, dans le cadre de la crise sanitaire et socio-économique. Dans ces conditions extrêmement difficiles, quelle importance accordez-vous à la transparence des élus vis-à-vis de leurs électeurs? Quel est votre point de vue par rapport au lien entre la transparence et la confiance?

Dans l’attente de votre réponse, et en vous remerciant à l’avance de votre diligence, je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’expression de mes salutations les meilleures.

Bertrand de Foucauld
Dr en urbanisme
Contrib’City France

 

3 réflexions sur “Lettre ouverte à JN Barrot, député des Yvelines (MODEM)

  • 8 septembre 2020 à 23 h 22 min
    Permalien

    Franchement j’ai de gros doutes sur sa réponse. Cette HATVP n’est fait que pour embrouiller le citoyen. Son mode saisine est fait justement que seul elle même peut s’auto saisir . Donc ces cols blancs continueront en toute impunité à exercer sans vergogne leur métier de politicien et encaisser les gros chèques que nous leur signons avec nos impots ;)()

    Répondre
  • 7 septembre 2020 à 17 h 45 min
    Permalien

    Bonjour,
    Comptez vous faire suivre la réponse de JN.BARROT ? ce serait intéressant pour moi et les lecteurs qui suivent CC.
    Merci

    Répondre
    • 7 septembre 2020 à 19 h 03 min
      Permalien

      Bonjour, oui je ferai suivre la réponse publique de Jean-Noël Barrot, si ce dernier répond.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *