HATVP – Selon Gérard Larcher, la Politique, c’est du “néant”.

M. Larcher a coutume de venir présenter ses vœux aux élus locaux, en début d’année. C’est ainsi que le Président du Sénat s’est récemment déplacé dans notre petite ville de Jouy-en-Josas. Il est vrai aussi que le sénateur, vétérinaire de formation et cavalier reconnu, comme nous l’avions déjà évoqué dans notre article du 17 mars 2021, partage depuis longtemps sa passion pour l’équitation avec notre premier maire-adjoint, M. Gilles Curti.

Mais si MM Larcher et Curti ont un goût commun pour la chose équine, il existe également, outre leur appartenance à la même famille politique (Les Républicains), un point qu’ils partagent avec Mme Marie-Hélène Aubert, notre Maire : c’est le fait d’être peu à cheval sur les règles et principes régissant les conflits d’intérêts ou la transparence de la vie publique.

D’après les milieux autorisés, le numéro deux de l’Etat s’était ému de l’article de contrib.city le concernant. Mais force est de constater que l’émotion ne fut pas suffisamment puissante pour que M. Larcher corrige sa dernière déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. En effet, au 19 janvier, le compte HATVP de l’ancien maire de Rambouillet (plus de 27.000 habitants) affichait à la rubrique n°7 Fonctions et mandats électifs exercés à la date de l’élection ou de la nomination : Néant. Pourtant, cet homme est un élu depuis bientôt quarante ans! On ne peut donc pas dire que c’est un jeune poulain de la politique française et qu’il est peu expérimenté dans les droits, mais aussi les devoirs, qui lui incombent face aux citoyens français!

Toujours est-il que dans toutes ses déclarations à la Haute Autorité, datées de 2017, 2020 et 2021, M. Larcher, ancien ministre de Jacques Chirac, déclare, sur l’honneur, du haut de sa présidence du Sénat[1]M. Larcher fut élu sénateur en 1986 puis réélu en 1995, 2004, 2007, 2011 et 2017. Il devient Président du Sénat en 2014., que l’ensemble de ses brillantes fonctions publiques – et les rémunérations qui l’accompagnent – sont du néant. Cette réponse de l’homme face à sa propre ambition amène, peut-être involontairement de la part du déclarant, et telle un Pégase mandaté par Zeus, la question existentielle du sens du mandat politique : ambition personnelle ou service aux autres? Ce questionnement ouvre la voie à d’autres interrogations : quelle est la signification de chacune de nos existences? Sommes-nous du néant qui avançons vers le néant ou bien des êtres humains qui essayons de s’entraider, et d’avancer ensemble vers plus de vérité, et donc plus de sérénité, dans une vie riche de relations vraies et fraternelles? 

Extrait de la publication du Président actuel du Sénat (copie d’écran du site HATVP datée du 19 janvier 2022). On remarque le mot “Néant” à la rubrique n°7 intitulée “Fonctions et mandats électifs exercés à la date de l’élection ou de la nomination”. Cependant, Gérard Larcher fut élu pour la première fois en 1983, c’est-à-dire voici presque quarante ans! Une brillante carrière politique qui mérite peut-être un peu mieux qu’un laconique “Néant”, n’est-ce pas?

(Photo de couverture : AFP/Archives. cf: https://www.publicsenat.fr)

Références[+]

4 réflexions sur “HATVP – Selon Gérard Larcher, la Politique, c’est du “néant”.

  • 19 janvier 2022 à 16 h 48 min
    Permalien

    Ce n’est pas de cette manière qu’on va renouer les Français avec la politique. Vous l’aviez mentionné dans l’un de vos articles peu d’élus des Yvelines respectent la HATVP. De PECRESSE A LARCHER EN PASSANT PAR BEDIER , AUBERT ET CONSORTS on se demande ce que fait La HATVP payée par les contribuables !

    Répondre
    • 19 janvier 2022 à 19 h 36 min
      Permalien

      La HATVP est un organisme qui protège et insite nos élus et nos hauts fonctionnaires a ne pas déclarer leurs revenus
      CQFD

      Répondre
      • 19 janvier 2022 à 20 h 58 min
        Permalien

        Bonjour Madame, oui, vous avez raison, certains de nos élus et haut-fonctionnaires nous incitent à nous poser des questions sur le fonctionnement de la HATVP. Toutefois, d’autres exemples montrent que la lumière commence à se faire, progressivement, sur la vie politique de notre pays. Cf : article du 9 décembre 2021 intitulé HATVP, Delevoye et Griset : une décision-pivot mais du travail reste à faire!

        Répondre
        • 22 janvier 2022 à 17 h 53 min
          Permalien

          Certes mais visiblement y a encore du boulot. PECRESSE candidate à la présidentielle n’a jamais fait de déclaration à la HATVP et que dire de ses colistiers ????!!!!!!!!!!!

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.