Extension urbaine et inondations (Paris & Londres) – rééd.

Contrib’City réédite son premier article du 6 juillet 2019, sur la question des inondations et, par extension,  sur celle de la vulnérabilité des mégalopoles face aux risques dits « naturels », faisant ainsi suite aux articles des 27 et 13 mars 2020[1]https://contrib.city/index.php/2020/03/27/mme-hidalgo-le-confinement-et-la-densite-urbaine/ et https://contrib.city/index.php/2020/03/13/centre-ville-de-jouy-le-chantier-de-la-polemique/.

« La Seine à Vitry » in Inondations de janvier 1910 n°3 – Paris et ses environs. ed. A. Taride, Paris

Cette semaine, les conseils municipaux élus dès le premier tour vont choisir leurs maires. Des décisions cruciales vont ensuite être prises en matière d’aménagement, dans un cadre où de très fortes tensions existent. Dans des agglomérations comme celles de Paris ou Londres, lorsqu’un terrain non-constructible – par exemple du fait de son caractère inondable – est soudainement déclaré constructible, sa valeur foncière peut être multipliée par 50! Imaginez un commerçant pouvant vendre ses produits en faisant 50 fois la « culbute » : aucun responsable de magasin n’oserait ne serait-ce que rêver de cela. Dans le domaine foncier, c’est possible, du moins pour les communes. En effet, les tensions sur le marché immobilier encouragent les collectivités territoriales à étendre leurs zones constructibles et à construire des logements – ou des bureaux et zones commerciales – ainsi que les infrastructures (péri)urbaines reliant ces derniers, sur d’anciens terrains inondables. Mais l’extension urbaine de l’Ile-de-France et de Londres augmente la vulnérabilité de ces deux agglomérations, notamment face aux inondations, que ce soit en termes matériels (Ile-de-France) ou humains (Londres).

« Gare de Grenelle (Ceinture). Ligne de Versailles » in Inondations de janvier 1910 [n°1] – Paris et ses environs, ed. A. Taride, Paris.

La réalisation d’équipements de lutte contre les crues, décidée par les pouvoirs publics, apporte un faux sentiment de sécurité aux habitants. Ces zones pourraient bien être inondées à nouveau, avec toutes les conséquences socio-économiques et humaines que cela impliquerait en cas de crue majeure, comme celle de Paris en 1910 ou celle de Londres en 1928. Il est intéressant de savoir qu’au XVIIe siècle, la Seine et la Tamise étaient bien plus larges qu’aujourd’hui [2]la largeur de la Tamise était le triple de celle actuellement. Le rétrécissement de ces deux lits fluviaux entraînent une augmentation de leurs pressions hydrauliques, ce qui peut devenir catastrophique lors de précipitations exceptionnelles.

Enfin, dans le talweg [3]terme allemand qui désigne la ligne de fond de vallée, c’est-à-dire celle de la collecte des eaux des vallées franciliennes comme celles de la Bièvre ou de Chevreuse, la rivière peut prendre, après une ou plusieurs précipitations orageuses, un caractère torrentiel. A cela, il faut ajouter les cours d’eau latéraux, c’est-à-dire les ruissellements provenant des coteaux[4]cf : « Coupe altimétrique de la vallée de la Bièvre » in Inondations et risques conjoints : qui paye et qui profite? (édition complète), le 12 mai 2020. Consultable sur : https://contrib.city/index.php/2020/05/12/inondations-et-risques-conjoints-qui-paye-et-qui-profite-edition-complete/.

Chers Contrib’Citizen, si vous souhaitez plus de détails, vous pouvez cliquer sur un des liens ci-dessous. Vous aurez accès au développement des points cités ci-dessus lors de plusieurs conférences internationales, comme celle organisée par l’association EUROGEO à Malaga (Espagne) en 2016 (https://www.eurogeography.eu/).

Lire plus : Facteur de risque fluvial ou https://www.academia.edu/39763086/Extension_urbaine_et_le_facteur_de_risque_fluvial

(Photo de couverture : le pont d’Arcole, à côté de l’Hôtel de Ville de Paris, en arrière-plan à droite, lors du pic de la crue de la Seine en 1910).

Bibliographie supplémentaire[5]BFMTV, Crue de l’Yvette : une rivière s’est formée dans les rues d’Orsay – Témoins BFMTV, le 1er juin 2016. [Consulté le 19 mai 2020], disponible sur : https://temoins.bfmtv.com/mediaplayer/video/crue-de-l-yvette-une-riviere-s-est-formee-dans-les-rues-d-orsay-temoins-bfmtv-825162.html[6]SIAHVY, Gestion des inondations, Le SIAHVY investit pour la protection des riverains. [Consulté le 19 mai 2020], disponible sur : https://www.siahvy.org/nos-competences/gestion-inondations[7]https://www.geoportail.gouv.fr/carte

 

 

Références   [ + ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *