Refus d’un débat par MH Aubert. G Ekmedje aux Jovaciens : « Qu’en pensez-vous? »

Hier, l’équipe d’Un avenir pour Jouy a déposé dans les boîtes aux lettres des Jovaciens un texte dans lequel Grégoire Ekmedje demande aux habitants de Jouy-en-Josas ce qu’ils pensent du refus de Marie-Hélène Aubert de débattre avec lui. En effet, contrib.city avait proposé d’organiser une rencontre entre les deux têtes de listes mais la candidate avait refusé, au motif que ce type de rencontre était réservé aux élections présidentielles[1]Elections Jouy-en-Josas – Marie-Hélène Aubert refuse le débat, le 2 mars 2020. Disponible sur : https://contrib.city/index.php/2020/03/02/elections-jouy-en-josas-marie-helene-aubert-refuse-le-debat/. Contrib.city, dans son article du 2 mars, avait précisé que l’approche locale d’un défi urbain, comme le logement et les espaces verts, était nécessaire afin de résoudre des problèmes à première vue contradictoires, voire insolubles. Mais les rencontres entre les différents acteurs (péri)urbains permettaient de se rendre compte que chacun avait à gagner à s’entendre et à créer une solution.

Hier soir, lors d’une réunion publique de Grégoire Ekmedje, Jean-Luc Foret a présenté le Développement Durable sous son angle « Projets », Denise Thibault, conseillère municipale sortante, nous a parlé du recyclage, et Alain Vicaud, président de l’association « Jouy en Coeur » et de l’entreprise Val3e (http://www.val3e.com/), a analysé les vulnérabilités des chantiers dans le centre de Jouy face aux aléas d’inondations. Le député Bruno Millienne (Modem, Yvelines, Aménagement du territoire) est également intervenu : selon lui, il est temps de faire une pause […] dans l’urbanisation à outrance[2]https://www.facebook.com/search/top/?q=un%20avenir%20pour%20jouy&epa=SEARCH_BOX.

Contrib.city a posé la question des transports en commun, et notamment la ligne C du RER. Grégoire Ekmedje a clairement répondu que la SNCF n’était pas dans son rayon d’action. Par contre, s’il était élu, il veillerait au bon fonctionnement des bus reliant Jouy aux communes environnantes.

Marie-Hélène Aubert, vice-présidente du Conseil départemental des Yvelines, organisera sa prochaine réunion le mercredi 11 mars à 20h00, à la salle du Vieux Marché à Jouy-en-Josas.

Des membres des deux équipes dans le centre-ville, par une matinée assez ensoleillée. A gauche, Cyrielle Bazenet (n°2 de la liste UAPJ). A droite, en blanc, Marie-Hélène Aubert (RPJ). Photo : BdF, le 7 mars 2020.
Marie-Hélène Aubert, Daniella Ortenzi Quint et Christophe Laroche (Rassemblement pour Jouy).
Grégoire Ekmedje, son épouse Véronique, Alain Vicaud et Agnès Prévot (UAPJ).

Liens :

https://jlforet12.wixsite.com/unavenirpourjouy/post/marie-h%C3%A9l%C3%A8ne-aubert-refuse-de-d%C3%A9battre-avec-gr%C3%A9goire-ekmekdje

facebook : https://www.facebook.com/RPJouy/   – Twitter : RPJouy

Montage de couverture : BdF.
Sources : RPJ et UAPJ.

Références   [ + ]

Une pensée sur “Refus d’un débat par MH Aubert. G Ekmedje aux Jovaciens : « Qu’en pensez-vous? »

  • 9 mars 2020 à 12 h 19 min
    Permalink

    Bonjour,

    Refuser un débat démocratique constitue une régression démocratique !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *