Transparence de la vie publique : l’opposition de Jouy cite contrib.city!

Dans le fascicule « Le mot du Maire » posté aujourd’hui, l’opposition revient sur une des délibérations[1]La n°8 portant sur la demande du Maire de faire financer sa défense privée avec de l’argent public. A titre de rappel, contrib.city, dans l’article du 27 août d’Achel Rahitz, avait soulevé le fait que Mme Marie-Hélène Aubert avait déclaré à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique uniquement 484€ de revenus mensuels, ce qui n’avait pas plu à l’intéressée.

A l’heure de la publication de cet article, le site de la HATVP indique toujours que les revenus de l’Edile de Jouy-en-Josas sont toujours de moins de 500 € par mois, malgré ses différentes fonctions publiques et ses intérêts privés.

Déclaration de Mme Marie-Hélène Aubert à la HATVP. Copie d’écran datée du 20 novembre 2020.
Déclaration de Mme Marie-Hélène Aubert à la HATVP. Intérêts privés. Copie d’écran datée du 20 novembre 2020.
Déclaration de Mme Marie-Hélène Aubert à la HATVP. Un poste de Maire-adjoint est indiqué, avec un revenu de 484 € net mensuels. Cependant, MH Aubert occupe également le poste de première vice-présidente de la communauté d’agglomération Versailles-Grand-Parc ainsi que celui de vice-présidente du Conseil départemental des Yvelines. Selon les barèmes en vigueur, le cumul de ces postes rapporte plus de 8400 € brut mensuels. Copie d’écran datée du 20 novembre 2020.

Malgré les alertes de contrib.city, comme par exemple la lettre ouverte à Jean-Noël Barrot du 7 septembre dernier, les personnalités politiques de l’agglomération de Versailles, ou bien celles de la circonscription ou du département des Yvelines, ne se sont manifestées que par un silence assourdissant.

Pourtant, la transparence de la vie publique est un problème national, voire même international, comme le souligne le journaliste Ed Butler dans son son émission Business Daily du 11 novembre sur l’Ukraine (BBC). En France, rappelons que nos impôts financent un budget de 7,2 millions d’euros par an, et l’équivalent de 57 emplois à temps plein, pour la HATVP, depuis l’affaire Cahuzac.

Les années passent, les articles s’accumulent et l’argent public coule, y compris sous la forme de dette que devront payer nos enfants et petit-enfants. Mais la vie publique française ne s’éclaire pas pour autant, en tout cas à l’échelle locale : la HATVP n’a toujours pas publié les déclarations d’intérêts du maire versaillais François de Mazières. A l’échelle nationale, on observe un peu plus de vigilance : le garde  des Sceaux Eric Dupond-Moretti, d’après le quotidien Libération, est actuellement sous la loupe de la HATVP. Toujours est-il qu’un sentiment persiste : de nombreux élus locaux continuent à passer sous le radar de la Haute autorité. Pourtant, les administrations publiques locales (APUL) françaises dépensent chaque année un budget colossal : pour l’année 2020, ce dernier s’élevait à 271 milliards d’euros. Cela mérite, il me semble, un petit coup d’oeil de la part du 1er Ministre qui assure la tutelle de la HATVP.

Références   [ + ]

10 réflexions sur “Transparence de la vie publique : l’opposition de Jouy cite contrib.city!

  • 29 novembre 2020 à 15 h 29 min
    Permalien

    Bonjour,
    Dans son FB live de vendredi dernier, le maire dément toutes les allégations portées à son encontre par CC et prévient d’un procès si cela se reproduit. Ou est la vérité monsieur de Foucauld ? qui ment vous ou elle ?
    Que comptez vous faire ?

    Répondre
    • 29 novembre 2020 à 18 h 23 min
      Permalien

      Bonjour Madame, Contrib.City publiera un droit de réponse dès demain. Mais dès maintenant, je peux d’ores et déjà affirmer à nouveau que les articles du site s’appuient sur des faits.

      Achel Rahitz a pris soin de mettre dans le corps du texte les copies d’écran de la HATVP qui montrent bien que Mme Marie-Hélène Aubert déclare 484€ de revenus mensuels à la Haute Autorité, malgré le cumul de ses fonctions. Cf : https://contrib.city/index.php/2020/08/27/m-h-aubert-declarait-seulement-484-e-de-remunerations-en-2015-a-la-hatvp/

      Je confirme également, si besoin est, que la déclaration de Mme Aubert à la HATVP concerne sa vie privée. Toute défense de sa part en lien avec sa déclaration ne doit pas être financée avec de l’argent public. C’est la loi.

      Une fois de plus, Mme Aubert a porté des accusations publiques contre CC, sans apporter le début de commencement de contre-preuves.

      Je reste serein vis-à-vis d’une éventuelle plainte de la part de Mme Aubert à l’encontre de Contrib’City.

      Répondre
  • 24 novembre 2020 à 16 h 52 min
    Permalien

    Bonjour,
    je veux bien reconnaitre la nécessité d’une élite mais je considère qu’elle a des devoirs à assumer en contre partie de ses privilèges à commencer par sa domination sociale. Oeuvrer pour le bien commun, faire preuve de compétence, d’exemplarité, d’intégrité et savoir entendre les doléances du peuple. Je constate au travers de votre article monsieur de foulcaud qu’on en est loin. Bien triste s’agissant du local. Que cela doit-il être au niveau national ?……..

    Répondre
  • 23 novembre 2020 à 10 h 49 min
    Permalien

    Bonjour,
    Jovacienne depuis des années je reviens sur la réponse d’Ulysse suite à l’article MH.AUBERT «  » JE VAIS PORTER PLAINTE CONTRE FOULCAUT POUR LUI METTRE UN PEU DE PLOMB DANS LA TETE «  » ».
    Cela veut-il dire que Mme AUBERT compte utiliser l’argent des jovaciens pour une faute qu’elle a commise à titre personnel ? comment se fait-il que le conseil municipal se rend complice d’une résolution votée à la majorité alors que celle-ci est totalement illégale?. Monsieur DE FOULCAUD je ne sais ce que vous comptez faire mais cette affaire de la part d’une élue de la république à votre endroit ne doit pas en rester la !!!! …..

    Répondre
    • 24 novembre 2020 à 21 h 58 min
      Permalien

      Madame,
      Merci pour votre commentaire. Je continue à informer les Contrib’Citizen sur les questions de développement local et des questions d’aménagement du territoire. Des sujets sur lesquels les élus ont une forte responsabilité.

      Répondre
  • 23 novembre 2020 à 9 h 49 min
    Permalien

    Comme vous dites les années passent et cela ne change toujours pas. Non dits, corruption, manquements de toute sorte. La liberté et la démocratie bafouées !!!!!

    Répondre
  • 21 novembre 2020 à 17 h 51 min
    Permalien

    Absolument scandaleux. Comment avoir confiance en ces gens qui n’ont fait que de la politique toute leur vie et qui gagnent leur vie grâce à nos impôts !!!!!!!!
    Merci à CC de continuer à dénoncer ces scandales. Vivement les municipales dans 6 ans. Il n’est plus question que je vote pour MH:AUBERT !!!

    Répondre
  • 21 novembre 2020 à 17 h 41 min
    Permalien

    il serait temps que l’interessée s’explique et quitte ses fonctions

    Répondre
  • 20 novembre 2020 à 23 h 23 min
    Permalien

    Bonsoir,
    Excellent suivi, je constate que l’affaire suit son cours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *